XEFI - Leader des services informatiques auprès des TPE / PME

Comment choisir un clavier pour ordinateur ?

Êtes-vous adeptes des claviers avec fil ou sans fil ?

Le choix d’un accessoire pc adapté est crucial, surtout pour les entreprises. Aussi essentiel qu’un bon moniteur d’ordinateur ou une souris, le clavier est un élément indispensable contribuant au bon fonctionnement de votre appareil informatique. Parmi les diverses catégories de claviers, il y a deux types. Le clavier avec fil et le clavier sans fil, vous avez du mal à différencier leurs utilités ?

Sachez que l’un ou l’autre n’aura aucune influence sur votre manière de taper vos textes. Le clavier avec fil n’est vraiment pas un facteur ralentissant en ce qui concerne la vitesse de frappe. En revanche, un clavier sans fil vous octroie plus de flexibilité pendant que vous travaillez, une meilleure transportabilité et n’encombre pas votre espace professionnel. Hormis le fait qu’il soit filaire ou non, le clavier présente les mêmes caractéristiques.

Si vous recherchez de l’esthétique dans les claviers, alors un clavier noir sans fil vous conviendra. Fonctionnant généralement avec Bluetooth ou avec une batterie, vérifiez bien son mode opératoire afin de vous assurer une journée de travail sans inconvénient.

Quels sont les différents claviers d’ordinateur disponibles sur le marché ?

Parmi les différents types de claviers, vous trouverez le clavier mécanique destiné à un usage multimédia. Il est puissant, robuste, a une rapidité de frappe et a une longue durée de vie contrairement aux autres claviers. Sa particularité est dans ses switchs pour optimiser votre performance. Cependant, il est bruyant. On trouve le clavier à membrane, très répandu sur le marché grâce à son prix abordable et ses faibles émissions sonores. Le clavier chiclet quant à lui dispose de touches plates et sa particularité se trouve dans son aspect silencieux. 

Tout comme la souris sans fil, le clavier se décline dans divers modèles.

Le clavier noir mécanique sans fil

Vous exercez dans le secteur du multimédia ou du graphisme ? Alors le clavier mécanique s’impose. Les claviers mécaniques sont les plus appréciés en raison de leur puissance, de leur robustesse et de leur durabilité largement supérieure aux autres claviers.

Outre son ergonomie et son confort, le clavier mécanique présente une fine sensibilité aux touches lui conférant une réactivité incomparable vous offrant une réelle aisance de frappe. Nul besoin d’exercer une pression sur les touches pour avoir une précision ou pour obtenir une réaction suite à l’exécution d’une manipulation spécifique. Par exemple, la retouche des images et la réalisation des documents graphiques demandent adresse et rapidité. Le clavier mécanique vous garantit une bonne vitesse de retour de touches.

Son atout principal ? L’intégration des interrupteurs spécifiques pour optimiser votre performance. Contrairement aux claviers classiques, les touches du clavier mécanique sont actionnées par des interrupteurs qui leur confèrent une réactivité sans faille. Les types d’interrupteurs sont :

  • Les interrupteurs Cherry, type linéaire sans clic d’activation.
  • Les interrupteurs tactiles.
  • Les MXBlue, les interrupteurs tactiles à clic d’activation.

Sur XEFI, trouvez d’autres guides pour vous aider à bien choisir votre matériel informatique professionnel, notamment le disque dur externe ssd.

Qu’en est-il des claviers à membrane ?

Le clavier à membrane est le plus courant sur le marché en raison de son prix d’achat et de ses faibles émissions sonores. Ayant une résistance limitée des touches, ce clavier offre une précision de frappe moyenne et sa durée est limitée dans le temps. Le clavier à membrane Azerty est un bon choix pour un usage de bureautique standard.

Les claviers chiclet noir sans fil

La particularité de ce clavier se trouve dans ses touches plates. De plus, ce clavier ne produit aucun bruit. L’espace entre ses touches lui confère une grande précision de frappe. Cependant, la vitesse de frappe est moins performante et ses touches sont moins réactives.

Privilégiez les claviers aux ports USB

Ce modèle de clavier dispose d’un port USB autorisant le branchement d’un chargeur ordinateur, d’une clé USB . Le clavier au port USB peut se révéler pratique à l’emploi.

Optez pour des claviers anti-ghosting pour plus de manipulations en simultanée

Certains claviers ne sont pas aptes à actionner plusieurs touches simultanément. La technologie anti-ghosting vous permet de configurer vos touches macros pour optimiser votre temps et pour actionner plusieurs touches du même bloc en même temps. Cette option vous permet ainsi de dépasser les limites imposées par un clavier classique.

Pourquoi pas un clavier ajustable ?

Du fait qu’un clavier soit utilisé pendant de longues heures de travail, assurez-vous que celui-ci n’engendre pas de douleurs musculaires au niveau des poignets sur le long terme. Tout comme la souris verticale ou la souris trackball, certains claviers sont fabriqués pour limiter les tensions aux poignets.

Afin d’avoir une ergonomie adaptée à votre physiologie et à votre posture, optez pour un clavier ajustable et inclinable avec des dispositions de touches inclinées. Certains claviers sont conçus de sorte à proposer des repose-poignets pour plus de confort.

Par ailleurs, le clavier ergonomique en forme de vague vous impose d’aligner vos poignets dans une position naturelle et d’adopter une bonne posture lors de son utilisation. Le clavier modulable quant à lui est en deux parties pour plus d’adaptabilité.

Quels sont les différents critères pour un bon clavier d’ordinateur ?

Premier critère, faites le choix entre un clavier filaire ou sans fil. Ils ont les mêmes caractéristiques, mais si vous voulez un clavier esthétique, prenez un clavier noir sans fil. Pensez également au clavier avec un rétroéclairage RGB pour vos touches, qu’il s’agit d’un rétroéclairage RGB par zone ou RGB par touches pour plus de luminosité. Par ailleurs, songez au clavier anti-ghosting pour manipuler plusieurs touches simultanément. Pour finir, pensez à la taille du clavier, de la disposition de ses touches et de son ergonomie.

Quelle taille pour votre clavier ?

Outre ses touches et son ergonomie, le format d’un clavier est également un critère à considérer tout comme la taille d’une sacoche ordinateur. La taille d’un clavier est calculée en fonction de sa longueur, influant sur ses nombres de touches. Trois formats de claviers peuvent être identifiés :

  • Le clavier classique complet. Ce clavier possède un minimum de 105 touches, pouvant même aller jusqu’à 108 touches ainsi qu’un pavé numérique.
  • Le clavier tenkeyless (TKL). Il s’agit d’une version épurée du clavier classique avec des touches en moins. Le pavé numérique, les touches macro et les touches directionnelles sont absents.
  • Le clavier compact. La particularité de ce clavier, c’est qu’il ampute davantage de touches comme les touches fléchées. Sa compacité s’explique du fait que celui-ci est destiné à une utilisation multimédia, voire pour des nano-ordinateurs.

Le choix de votre clavier sera influencé par vos besoins auxquels il devra répondre.

Le rétroéclairage RGB pour vos touches de claviers

Bien plus qu’un détail esthétique, le rétroéclairage de votre clavier noir vous permet de vous repérer rapidement lors de vos sessions de travail intense et dans un espace peu éclairé. Le RGB vous permet de paramétrer les effets lumineux de vos touches de clavier selon vos préférences.

Deux catégories de rétroéclairage peuvent être identifiées, le RGB par zone et le RGB par touches :

  • Le RGB par zone propose des lumières en fonction de la zone de votre clavier et offre souvent un choix limité de couleurs.
  • Grâce au mécanisme RGB par touches, personnalisez la couleur de vos touches de clavier. Par exemple, une couleur fuchsia pour vos touches numériques, une autre couleur pour vos touches alphabétiques et une couleur violette pour vos touches macros.

La disposition des touches de votre clavier

La disposition des touches du clavier diffère selon le pays et la langue. Nous avons le clavier AZERTY pour les francophones.

Deux dispositions ont été conçues, l’AZERTY amélioré et le Bépo. Le clavier AZERTY amélioré fait suite à d’une norme AFNOR en déplaçant certains caractères pour simplifier la saisie en français.

Pour les utilisateurs anglophones, le clavier QWERTY est également très répandu.

Y a-t-il d’autres facteurs de choix pour un clavier ?

D’autres éléments peuvent influencer votre choix, comme le design, l’esthétique ou bien la marque du clavier.